search

Accueil > Les projets > Rencontres et interventions > Des professionnels des médias à la rencontre des élèves

Des professionnels des médias à la rencontre des élèves

mardi 27 novembre 2018, par Estelle ROMANO

Allier éducation aux médias et découverte des métiers, c’est possible grâce à cette nouvelle édition de La Saône-et-Loire fait sa presse, organisée par le Clémi et le Conseil général.

Le collège de Matour participe pour la seconde fois à l’opération La Saône-et-Loire fait sa presse avec deux classes de 4e (A et C), sous la houlette de Mme Chevrot et Mme Romano.

Cette opération, menée en partenariat avec le Clémi (Centre de Liaison pour l’Education aux Médias et à l’Information), le Conseil général et le Journal de Saône-et-Loire, a pour objectif d’amener des élèves à adopter la position de journalistes le temps d’une année. Les élèves découvrent les techniques de rédaction, interview, s’essaient à la conception d’un sujet et d’un angle en accord avec la ligne éditoriale du JSL, partent en reportage, rapportent paroles, informations, photographies...

L’objectif est au terme de cet apprentissage de produire des articles qui seront publiés dans le JSL fin mars 2019, pendant la Semaine de la Presse et des Médias à l’Ecole.

Afin d’accompagner les classes, le Conseil général offre plusieurs abonnements aux collèges participants : L’Actu, Le JSL (deux exemplaires) et Le Monde avec son supplément magazine hebdomadaire. Il finance également pour une classe par collège la rencontre avec un photographe reporter de guerre, Arnaud Finistre, et un dessinateur de presse, Placide.

Le JSL, quant à lui, envoie dans chaque collège un journaliste aguerri pour expliquer aux élèves la ligne éditoriale du quotidien, la chaîne éditoriale, la conception des différents cahiers du quotidien et répondre aux questions que se posent les élèves, tout en les aidant à imaginer des sujets possibles pour leurs travaux.

Le Clémi et le Conseil général demandent en outre aux classes de produire au minimum :
- 2 articles
- 1 photo de presse
- 1 dessin de presse
- 1 brève en langue étrangère.
Toutes ces productions doivent coller à la ligne éditoriale du JSL et au thème de cette année : couleurs et diversité.

Une sélection des travaux sera envoyée au département qui organisera une exposition et un forum des métiers début avril 2019 au cours duquel les classes participantes seront invitées à présenter leurs travaux à des journalistes de plusieurs titres locaux et/ou nationaux, dessinateurs et photographes de presse. Cette rencontre a pour but d’être autant un moment de réflexion sur l’information, un secteur professionnel qu’un temps de fête après des semaines de travail ardu !

Nos élèves ont ainsi d’ores-et-déjà rencontré Mme Laurie Bouclet du JSL, en ce qui concerne les 4eA, le photo-reporter Arnaud Finistre, pour les trois classes de 4e, durant un atelier de 2h, et les 4eA et C, qui auront à produire les travaux, rencontreront bientôt Placide pour aborder le dessin de presse et la caricature, également pour un atelier de 2h à chaque fois.

Les élèves seront accompagnés par leur professeure-documentaliste et leur professeure de français, mais aussi par Mme Triboulet, en anglais, qui se propose de les aider pour la rédaction de brèves en anglais.

Bilan d’un premier atelier : le travail du reporter photographe avec Arnaud Finistre

Arnaud Finistre tient à se présenter aux élèves comme un autodidacte qui a appris la photographie au contact de son père, puis en loisirs. Il veut montrer aux élèves que, si le métier requiert de nombreuses compétences, de l’empathie, de la réactivité et de la curiosité, la voie est ouverte à ceux qui se révèlent sur le terrain, à force de pratique et au contact des pairs.
Il a lui-même pu intégrer comme photographe la rédaction du quotidien local, Le Bien public, sur la base de photos qu’il a pu présenter comme gages de son talent. Il y travaillera quelques années, jusqu’au tremblement de terre en Haïti, à l’occasion duquel il suit une ONG sur place et mène son premier reportage international en journaliste indépendant. Aujourd’hui il est à même de travailler pour de nombreux titres tout en intervenant à l’université de Bourgogne comme enseignant auprès d’étudiants en master et dans les collèges et lycées pour rencontrer des élèves et leur présenter son métier.
C’est dans ce cadre qu’il leur explique des notions fondamentales comme le cadrage, les lignes de tiers, la mise au point, l’angle, les différents plans d’une image, etc. Arnaud Finistre les invite ainsi à interpréter quelques unes de ses photos sur les intouchables en Inde, les réfugiés Rohingyas en Birmanie, ou, plus rarement la vie politique française. Ce moment attire particulièrement l’attention des élèves qui se montrent assez fins observateurs en de telles circonstances, y compris sur des sujets qu’ils ne connaissent pas ou mal.
Ce qui les surprend énormément, c’est l’intérêt qu’ils suscitent eux-mêmes, qu’on prennent la peine de vouloir partager ces connaissances avec eux quand on est un "vrai" reporter ; c’est aussi qu’un journaliste ne s’autorise pas à retoucher une photo, parce que cela se verrait et, qu’en l’occurrence, ceux qui qui cèdent à la tentation, sont régulièrement pris et sanctionnés ; c’est enfin d’avoir été captivés, deux heures consécutives, remotivés pour s’essayer eux-mêmes à l’exercice de la photo de presse !

A suivre !

Retrouvez les sites professionnels des intervenants :
https://www.arnaud-finistre.com/

http://leplacide.com/


Voir en ligne : La rencontre avec Arnaud Finistre au collège de La Chapelle de Guinchay

Services en ligne